Accueil / Cheveux / 10 conseils pour éviter les fourches !

10 conseils pour éviter les fourches !

Bonjour chers lecteurs ! Je reviens aujourd’hui vers vous pour vous donner 10 conseils pour éviter d’avoir des fourches !

10 conseils pour éviter les fourches !

1. Hydrater ses cheveux

Tout d’abord il faut savoir que les cheveux qui ont tendance à fourcher, sont avant tout des cheveux qui manquent d’hydratation.

10 conseils pour éviter les fourches !

De gauche à droite : la Crème Lactée DeNovo, du Gel d’Aloe Vera, un spray hydratant maison (recette à venir très bientôt), un Hydrolat d’Hamamélis.

Si boire est extrêmement important pour votre santé, ainsi que la qualité de vos cheveux et de votre peau, ce n’est pas en buvant 3 litres par jour que vos pointes se répareront comme par magie ! Je vous conseille de soigner vos pointes en faisant régulièrement des masques hydratants (produits laitiers animaux et végétaux, miel et sirop d’agave…) ou en utilisant un leave-in (produit sans rinçage qui s’applique après le shampoing) comme la Crème Lactée DeNovo par exemple.

En résumé : buvez de l’eau pour que vos cheveux poussent forts depuis la racine, et hydratez vos cheveux avec des soins réguliers pour les entretenir.

Pour une petite recette maison de masque hydratant : cliquez ici.

2. Éviter la chaleur

Les appareils chauffants ont tendance à déshydrater les cheveux, et comme nous venons de le voir, c’est la déshydratation qui provoque les fourches. Les fers à lisser et autres sèche-cheveux sont donc à bannir le plus possible !

Soit dit en passant,  aucun protecteur de chaleur ne peut protéger vos cheveux !

  • Il s’agit en fait d’une préparation extrêmement siliconée : les silicones enrobent le cheveu et lui donne un aspect brillant et lisse totalement artificiel. Ils étouffent la fibre en formant une barrière que les soins ne peuvent pas franchir. De plus les silicones sont issus de la pétrochimie et son dangereux pour la santé.
  • Si les protecteurs de chaleurs étaient efficaces, les pompiers s’en aspergeraient pour se protéger des flammes, non ?

3. Éviter les colorations chimiques

Les colorations chimiques (ou d’oxydations pour les intimes) sont très agressives pour les cheveux. En effet, différentes réactions chimiques se produisent sur les cheveux :

  • une ouverture des écailles,
  • une décoloration des cheveux,
  • une recoloration des cheveux,
  • et une théorique refermeture des écailles.

Toutes ces étapes sont très agressives pour les cheveux. L’ouverture des écailles a fortement tendance à provoquer l’apparition de fourches (et parfois un aspect paille sur toute la longueur), tandis que les procédés chimiques de décoloration et recoloration ont eux tendance à assécher les cheveux.

Je vous conseille donc de vous tourner vers les colorations végétales (si elles peuvent exaucer vos souhaits colorés bien sûr !).

Et si jamais vous préférez colorer vos cheveux chimiquement, rien ne vous empêche de les soigner très régulièrement en leur apportant toute l’hydratation dont ils ont besoin !!

4. Espacer les shampoings

10 conseils pour éviter les fourches !

La nature étant bien faite, le cuir chevelu produit du sébum : un film hydro-lipidique qui recouvre la peau et les cheveux pour les protéger des agressions extérieures.

Vous savez certainement que le gras n’est pas soluble dans l’eau : une goutte d’huile flotte à la surface d’un verre d’eau par exemple. Et bien sur vos cheveux c’est pareil. L’huile enrobe les cheveux et permet de maintenir l’hydratation, tout en nourrissant les cheveux.

Attention : une huile nourrit et maintient l’hydratation mais n’hydrate pas !

Vous avez donc tout intérêt à espacer vos shampoings :

  1. Votre cuir chevelu va grandement apprécier d’être moins souvent agressé. Il regraissera donc moins rapidement et sera moins sujet aux irritations et aux pellicules.
  2. Et vos cheveux seront naturellement protégés par le sébum.

Petit conseil pratique : il n’est pas nécessaire de laver ses longueurs et pointes. Il suffit de shampouiner délicatement les racines. En rinçant votre tête, le passage de l’eau savonneuse sur les longueurs est suffisant pour les laver.

Je vous conseille également de privilégier les shampoings à la composition douce : en voici quelques uns dans cet article.

5. Protéger ses cheveux

10 conseils pour éviter les fourches !

Comme je viens de vous l’expliquer, le sébum est le meilleur ami de vos cheveux. Or à  moins de faire une cure de sébum, vos pointes sont rarement recouvertes par ce dernier. Je vous conseille donc d’appliquer quotidiennement quelques gouttes d’huile sur vos pointes.

Mes huiles préférées sont : l’huile de Jojoba, le Sérum du Désert aux Céramides de Antonin. B, l’Oléo Silk de DeNovo…

En plus de maintenir l’hydratation de vos cheveux les huiles les protègent des frottement (également responsables de la formation de fourches).

Vous pouvez également réaliser des bains d’huile, c’est-à-dire appliquer une quantité généreuse d’huile sur vos cheveux de manière à les nourrir profondément. En revanche attention à ne pas trop en mettre : si vous devez faire plusieurs shampoings le soin s’avère inutile…

6. Utiliser des peignes et des brosses en matière naturelle

10 conseils pour éviter les fourches !

Les peignes et brosses en plastiques sont responsable de la formation de nombreuses fourches. Ils frottent sur les cheveux, favorisent l’apparition d’électricité statique… Et je ne parle pas ici des brosses qui ont des picots en métal qui peuvent aller jusqu’à entailler le cuir chevelu…

Les matières naturelles telles que le bois et la corne sont à privilégier car elles glissent sur les cheveux sans les accrocher. Si vous cherchez des peignes et brosses en matière naturelle, cliquez ici.

De plus n’oubliez pas, il est très important de brosser ses cheveux en commençant par les pointes et en remontant progressivement jusqu’au crâne ! Les nœuds se défont progressivement, et le brossage n’est pas douloureux.

Un bon brossage ne doit pas faire mal et ne doit pas faire de bruit ! Si jamais vous forcez sur un nœud, vous allez provoquer de la casse et donc irrémédiablement des fourches !

7. Faire des coiffures protectrices

Rien de tel qu’une coiffure protectrice pour éviter les frottements sur vos longueurs et vos pointes qui fragilisent les cheveux.

Pour la journée vous pouvez opter pour un chignon ou une tresse avec un foulard pour protéger vos cheveux. L’essentiel étant de cacher au maximum les pointes des cheveux ! Et n’oubliez pas d’utiliser des élastiques sans métal !

J’ai conscience que ce n’est pas forcément du goût de tout le monde, mais dans ce cas protégez absolument vos cheveux des frottements sur l’oreiller pendant la nuit. Un chignon au sommet de la tête permets de protéger vos cheveux, de leur donner une jolie forme ondulée très naturelle, et surtout de dormir en toute tranquillité (qui ne s’est jamais retourné en pleine nuit, écrasant ses propres cheveux, et se réveillant douloureusement…) ! Vous pouvez également investir dans une taie d’oreiller en soie ou en satin…

En plus de protéger vos cheveux vous pouvez les lisser ou les boucler sans chaleur (et en dormant !) ! Si cela vous intéresse je vous invite à regarder mes tutoriels sur le lissage sans chaleur, et sur les ondulations wavy.

8. Faire des coupes régulièrement

10 conseils pour éviter les fourches !

Une fois que les fourches sont présentes, le seul moyen de les éliminer est de couper ses pointes. Aucun soin ne peut réparer une pointe fourchue, la seule solution est de couper. Je vous conseille donc de couper vos pointes régulièrement, dès que vous remarquez un trop grand nombre de fourches.

Attention : il est important de faire une coupe sur cheveux humides et non secs ! Sinon ils risquent de former plus de fourches, plus rapidement !

Si vous cherchez des tutoriels pour couper vos cheveux, voici la méthode pour une coupe en U, et la méthode pour une coupe dégradée. Je vous conseille également de faire chauffer les lames de vos ciseaux au dessus d’une bougie : cela permet de rendre la coupe cautérisante !

9. Faire 1 à 2 brûlages de fourches par an

10 conseils pour éviter les fourches !

Le brûlage à l’ancienne est le meilleur moyen d’éliminer et de prévenir l’apparition des fourches sans couper ses cheveux et donc sans perdre de longueur ! Le brûlage permet de cautériser les pointes des cheveux. En revanche cette méthode est très asséchante, il faut donc immédiatement faire un soin hydratant.

Je vous invite à venir lire mon article à ce sujet.

10. Utiliser des soins gainant

Les soins gainant sont les meilleurs moyens d’enrober le cheveu pour le protéger des agressions extérieures, tout en le laissant profiter des soins.  Ils renforcent les cheveux au fur et à mesure des applications… J’ai nommé le henné ! Le plus efficace pour gainer et renforcer les cheveux étant le henné colorant. Si vous ne souhaitez pas colorer vos cheveux vous pouvez toujours utiliser du henné neutre. En revanche il reste moins efficace, il faudra donc faire des applications plus régulières !

N.B. : Pour les chevelures très blondes attention à ne pas dépasser 30 minutes de pose de henné neutre, au risque de vous retrouver avec des reflets indésirables… !

Et vous, comment soignez-vous vos pointes ?
Que faites vous contre les fourches ?

Partager:

9 Commentaires

  1. 4 février 2016 / 11 h 42 min

    Tout pareil, sauf le brûlage, que je n’ai jamais essayé. ;)

  2. Elsa Philipps
    9 septembre 2017 / 14 h 22 min

    Je fais pleins de soins ça marche mais j’ai encore quelques fourches et je ne veux pas couper mes cheveux comment je pourrais faire autrement?

    • 15 septembre 2017 / 10 h 14 min

      Si tu te sens à l’aise il y a le brûlage ! Ou le henné qui est gainant… Mais une fourche ne se répare pas

  3. claire
    3 janvier 2019 / 12 h 33 min

    Bonjour
    J’ai eu la surprise de découvrir des fourches dans mes cheveux le lendemain d’une coloration au hénné ! Cela faisait quelques mois (et une coupe que je n’en avais plus !
    Est-ce que j’ai laissé poser trop longtemps ? (une nuit)
    Est-ce une question de qualité du hénné ? (magasin oriental)
    Une autre idée ?

    Merci d’avance de votre réponse

    Claire

  4. Hind
    1 avril 2019 / 16 h 38 min

    Je suis d’accord avec tout sauf le henné ! ce dernier a été source de multiples problèmes pour moi. Certes c’est gainant, mais ça forme une barrière à toute forme de soin qu’il soit hydratant ou nourrissant. Bien que mon henné soit sans sels métalliques…

  5. PainDepices
    13 mai 2019 / 13 h 13 min

    Bonjour, j’aimerais avoir conseils et avis, mes cheveux ont morflés suite à choc émotionnel, stress ect ..donc ils sont devenus fourchus sur toute la longueur en l’espace de qlq semaines, enfin, j’ai rien vu venir, entre chute et cheveux qui disparaissent sur les tempes !!! bref je suis désespérée, ma coiffeuse coupe les fourches depuis bien 3 ans je pense en gardant un mi long dégradé (on essaye de sauver les meubles), il y en a toujours sur la majorité de la chevelure et je pense qu’elles remontent, est comme ils poussent tout doucement …par contre, je ne me vois pas du tout avec une coupe au carré, ça ne va pas du tout avec mon visage plutôt carré et anguleux !!!!! et j’ai pensé au crâne rasé mais ça va pas être la joie pendant quelques années. Je pensais continuer à couper (tant qu’il y en a) les pointes régulièrement et peut être faire un brulage, mais j’ai un doute sur des cheveux fins et filasses …et des hennés neutres mais j’ai peur car j’en ai fais un une seule fois (à l’époque j’avais des mèches blondes) et ça me les avaient desséchés à fond, genre paille difficilement récupérable …je m’étais dis c’est pas pour moi ..mais là j’ai vraiment besoin d’un plan « espoir » !!! MERCI

    • 9 juillet 2019 / 13 h 38 min

      Pour moi il faudrait déjà soigner le cuir chevelu pour stimuler la repousse à fond ! Donc massages du cuir chevelu, utilisation d’huiles végétales ou essentielles qui favorisent la pousse (j’ai un article sur le sujet)…
      Ensuite soigner les longueurs : un masque avec yaourt végétal et sirop d’agave (+ huiles essentielles pour le cuir chevelu) (+huile si tes cheveux aiment le gras)
      Et ensuite effectivement éliminer les fourches… Là c’est à toi de voir, une élimination progressive avec des coupes régulières ou une grosse coupe. Pour le brûlage je te conseillerai d’essayer sur une seule mèche pour voir comment tes cheveux réagissent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *