Accueil / Les idées reçues sur le développement personnel que j’en ai marre d’entendre

Les idées reçues sur le développement personnel que j’en ai marre d’entendre

Les idées reçues sur le développement personnel que jen ai marre dentendre

Depuis plusieurs années je m’intéresse au développement personnel, j’ai énormément travaillé sur moi, afin de dépasser mes croyances et m’offrir la possibilité de m’améliorer dans les différents domaines de vie. Cependant j’ai pu remarque au fil du temps que certaines idées reçues sur le développement personnel ont la vie dure. Voici donc un petit palmarès de celles que j’en ai marre d’entendre, histoire que vous ayez des arguments à opposer la prochaine fois qu’on vous en dira une !

Les idées reçues sur le développement personnel que jen ai marre dentendre

« Le développement personnel, c’est un truc d’individualiste / d’égoïste. »

Faux.

Une société peut-elle réellement être équilibrée si les individus qui la composent ne sont pas heureux ?

J’utilise souvent cet exemple mais je le trouve assez parlant : imaginez une femme allaitante. Lui dirait-on qu’elle est égoïste de se nourrir ? Non. Pour la simple et bonne raison qu’il est essentiel qu’elle nourrisse ses besoins pour pouvoir nourrir son enfant.

Il en va de même avec le développement personnel : faire un travail sur ses blocages, ses blessures, pour réussir à aller de l’avant, se dépasser, arriver à poser des limites, et se créer la vie qui nous inspire… Se sentir bien en tant qu’individu est en réalité essentiel au fonctionnement de toute la société.

Comment peut-on espérer être épanouis dans sa vie personnelle, sociale, familiale ou professionnelle si l’on s’oublie soi-même ?

« Il faut tout le temps être heureux. »

FAUX.

Le développement personnel prône l’acceptation de toutes les émotions, il ne s’agit pas d’être toujours de bonne humeur, ni de ne jamais être en colère, triste ou indigné. Vous en avez parfaitement le droit.

Le développement personnel invite :

  • à s’interroger sur ce qui nous fait ressentir une émotion négative,
  • à vivre l’émotion afin de ne pas rester dedans et se laisser ronger (car pour le coup c’est biologique les émotions négatives non exprimées rendent malade),
  • et enfin à être proactif et essayer de faire des choses pour changer ce qui a provoqué l’émotion négative.

« On doit s’entendre avec tout le monde, aimer tout le monde et tout tolérer. »

FAUX.

Le développement personnel peut vous aider à mettre au clair vos priorités et vos valeurs. Par définition nous ne nous intéressons pas tous aux même sujets, c’est normal et même tant mieux.

Il n’y a donc aucune injonction à faire ami-ami avec des gens qui ne partagent pas nos centres d’intérêt, voire qui nous blessent, nous manipulent ou ne nous rendent pas heureux.

Connaître ses valeurs et définir ses objectifs permet de faire des choix plus éclairés sur les relations que l’on souhaite entretenir, ou non.

Il y a souvent une confusion avec la notion de pardon, qui se résume pour moi à une acceptation et une compréhension des faits afin de ne plus entretenir de rancoeur, plutôt qu’à soudainement aimer les personnes qui nous ont fait souffrir.

« Le développement personnel, c’est un truc de perchés. »

Vrai et faux.

Le développement personnel touche à tous les domaines de vie. La santé, l’état d’esprit, le couple, le social, les finances, la carrière, la famille, et… la spiritualité !

Une fois de plus, si vous savez quelles sont vos priorités et vos valeurs rien ne vous oblige à vous intéresser à ce domaine ! Si la spiritualité ne vous inspire pas, vous ne manquerez pas de sujets « concrets » à aborder et travailler pour autant.

Je finirais en rappelant simplement que l’ouverture d’esprit n’est pas une fracture du crâne !


Si le développement personnel vous intéresse, je ne peux que vous recommander la formation Entrainé pour Réussir de David Laroche. Cette formation est ultra complète et intense. Elle balaye tous les domaines de vie et aide à se libérer de ses croyances limitantes et offre l’opportunité de s’accepter et de changer ou d’avancer dans sa vie.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *