Accueil / Lifestyle / Les mots

Les mots

Pour la première fois je me livre à vous. Je vous parle souvent et j’ai à cœur de ne partager avec vous que du positif. Mais tout le monde sait que la vie ce n’est pas une galerie de photos Instagram. Il y a des hauts. Il y a des bas.

Les mots

Parfois, alors que je ne m’y attends pas un souvenir refait surface. Au détour d’une rue, d’un paysage déjà vu, d’une odeur, d’une chanson, le souvenir jaillit si violemment que j’en ai le souffle coupé. Je le reçois comme on prend une claque.

Je ne sais pas pourquoi il revient. Je ne sais pas s’il est fidèle aux événements. Si mon esprit l’a adouci comme il a flouté les visages avec le temps. Ou s’il l’a rendu plus piquant comme on rajoute du contraste à ses photos.

J’entends encore les mots. Parfois doux, séduisants, et finalement souvent perfides, mauvais, violents. La douceur des mots n’a d’égal que leur violence.

Ce qui est terrible avec les mots c’est qu’ils ne laissent pas de traces. Ils passent dans nos oreilles, font vibrer nos tympans et parfois les murs. Mais une fois envolés on ne les rattrape pas. Alors on en fait ce qu’on veut. On y insuffle des promesses et des rêves pour mieux briser. On reproche aux gens d’exister. Mais ce n’est pas grave n’est-ce pas, ce ne sont que des mots ? Qui croirait qu’on est capable de dire ça ?

Les larmes me montent au yeux. La nausée me donne des hauts-le-cœur et ma gorge se serre. Les mots que j’ai reçus résonnent toujours dans ma tête. Ceux là ne se sont pas échappés. Ils font partie de moi. Parfois les mots sont plus tranchants que le couperet d’une guillotine.

Je cligne des yeux et ravale mes larmes comme on ravale sa colère. Mon corps gronde, et je tire un trait. À mon tour je guillotine. Je me coupe des injures et des injurieux. Je ne suis pas ce que l’on veut de moi. Je suis libre et je fais mes choix. Ils garderont leurs mots pour eux.

“J’ai toujours été fier du talent que je possède pour tourner des phrases. Et les mots sont à mon avis, qui n’est pas si humble, notre plus inépuisable source de magie. Ils peuvent à la fois infliger des blessures et y porter remède.” Albus Dumbledore

Partager:

10 Commentaires

  1. Léa
    7 janvier 2017 / 14 h 16 min

    Un article vraiment incroyable! Merci beaucoup pour ce texte beau et troublant <3
    Le plus difficile pour moi est de recevoir des mots difficiles de mes proches, il faut savoir les accepter, les affronter ou parfois les laisser passer, sans y faire attention :)

    • 7 janvier 2017 / 14 h 56 min

      Oui c’est vrai que c’est difficile, c’est aussi pour ça que j’ai voulu partager cet article… Pour donner du courage <3

  2. Sabrine
    8 janvier 2017 / 15 h 46 min

    Très beau texte…. J’espère que tu vas bien <3 ! Bonne année !

    • 11 janvier 2017 / 19 h 23 min

      Oui je vais bien ne t’inquiètes pas ^^ Je l’ai écrit pendant le coup de blues des fêtes ^^ Bonne année à toi aussi !

  3. Celinha_co
    9 janvier 2017 / 18 h 03 min

    J’ai pris beaucoup de plaisir à te lire (et à te suivre sur Insta ?) tres beau texte!!

  4. 10 janvier 2017 / 22 h 41 min

    Magnifique article !!! Parfois c’est dure de vivre avec des souvenirs douloureux. Mais soit fière de ce que tu es devenue. Même si c’est trafique et que le chemin fut semé d’embuches. Tu es aujourd’hui là, plus forte que jamais. Donc bravo pour ton combat de garder le sourire, la tête haute et de continuer d’Exister !!

  5. Gwen
    13 janvier 2017 / 23 h 01 min

    Oh, drole de coincidence, j’ai regardé Harry Potter partie 2 tout à l’heure et cette phrase de Dumbledore m’a marqué.
    Très beau texte en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *